Le haut débit mobile et haut débit filaire ont toujours évolué séparément. Les normes du haut débit filaire sont régies par le Broadband Forum tandis que le haut débit mobile est règlementé par le 3GPP (3rd Generation Partnership Project). Comme chaque domaine évoluait dans son propre espace réseau, les outils technologiques se sont développés distinctement pour répondre aux besoins de leurs utilisateurs respectifs.

Les opérateurs de premier niveau convaincus de l’efficience du service hybride

Certains opérateurs réseaux continuent de se concentrer uniquement sur l’un ou l’autre de ces deux types de réseau, mais les opérateurs de premier niveau choisissent d’offrir à la fois du haut débit filaire et du haut débit mobile. Plusieurs de ces opérateurs sont conscients de la valeur ajoutée du regroupement des aspects de prestation de services de ces réseaux. Ce type de convergence présente de nombreux avantages. Premièrement, il réduit la diversité de technologies différentes à gérer pour les opérateurs de réseaux. Ensuite, elle permet à une solution unique de gestion et de politique des abonnés de servir l’ensemble des clients d’un opérateur qu’il s’agisse de client filaire ou mobile, voire les deux. Un autre avantage est la simplification de l’évolution des réseaux d’accès pour prendre en charge l’informatique de pointe avec une approche commune pour les deux types d’abonnés. En dernier lieu, elle résout les conflits de gestion et de service qui peuvent survenir quand les abonnés à large bande disposant d’un accès sans fil fixe doivent être gérés à partir d’un noyau de paquets mobiles.

Ayant pris conscience de la valeur potentielle du regroupement des services mobiles et filaires, les opérateurs de réseaux ont persuadé le Broadband Forum et le 3GPP de travailler ensemble sur le projet de convergence filaire et sans fil. Ainsi, deux nouvelles normes sont apparues pour le réseau filaire que sont le TR-470 et le TR-456. Ils précisent comment la convergence autour du noyau de paquet 5G doit être réalisée.

De son côté, le 3GPP s’est engagé dans ses propres efforts pour définir les améliorations nécessaires au réseau à noyau 5G pour prendre en charge l’accès filaire.

La nouvelle passerelle d’accès AGF, le nœud qui réunit les services filaires et mobiles

Le point de convergence qui réunit les services filaires et mobiles à large bande dans le noyau de paquets 5G est une nouvelle fonction de réseau, qui est la fonction de passerelle d’accès filaire ou Access Gateway Function. Il se situe entre les nœuds d’accès filaires comme les unités de terminaison de ligne optique GPON, et le cœur de paquet 5G. Si pour le réseau d’accès filaire la passerelle d’accès ressemble à une passerelle de réseau à large bande, le noyau de paquet 5G, l’AGF ressemble à une station de base sans fil. Elle permet à un noyau de paquet 5G de fournir des services hauts débit sur cuivre ou fibre à toute passerelle résidentielle filaire existante. Il permet également de fournir des services plus avancées dont l’accès hybride sans fil et filaire, à une nouvelle génération de passerelle résidentielle filaire supportant nativement les protocoles de signalisation 5G.