Fin de support pour Windows 7, gestion de la transition vers Windows 10

Actualités, Ranarison Tsilavo

Windows 7 est encore utilisé par plud du tiers des utilisateurs de Windows, malgré l’annonce de la fin de son support dans moins d’un an par Microsoft. Ce dernier propose une façon de gérer le changement et les chemins de mise à niveau pour votre entreprise.

Tsilavo Ranarison, Windows 7

Une situation déjà vécue avec la transition Windows XP – Windows 7

Microsoft n’offrira qu’une seule année supplémentaire de prise en charge étendue de Windows 7, cette version de Windows plébiscitée par les entreprises fêtera son 10e anniversaire en juillet prochain. A partir du 14 janvier 2020, il n’y aura plus de mise à jour de sécurité gratuite, cependant des mises à jour de sécurité payantes seront disponibles aux utilisateurs de licence en volume des versions Professional et Enterprise jusqu’au 10 janvier 2023.

La fin imminente de la prise en charge gratuite de Windows 7 exhorte les utilisateur à adopter urgemment une plateforme prise en charge. Les PME n’ayant pas d’accords de licence en volume sont particulièrement touchées par ce changement, car elles ne pourront pas profiter des mises à jour de sécurité payantes. La prise en charge actuelle de Windows 7 par Microsoft cause déjà des maux de tête aux professionnels de l’informatique, car un correctif récent a fait que les systèmes sous licence en volume ont été marqués comme exécutant des copies  » non authentiques  » ; ce qui a incité Microsoft à publier des instructions d’urgence pour résoudre ce problème.

La fin de support de Windows 7 entraînera un remue ménage à la hauteur de ce qui s’est passé avec Windows XP en 2014. Selon les statistiques, Windows 7 détiendrait plus de 35% de part de marché et n’aura été dépassé par Windows 10 en tant que système d’exploitation le plus populaire qu’en janvier 2018.

Avec un tiers des utilisateurs toujours sous Windows 7, à ce stade du cycle de vie du produit, le désir de migrer est relativement faible, compte tenu de la mauvaise réception de Windows 8 et des performances inégales, des mises à jour révolutionnaires du système et du comportement de collecte de données des utilisateurs de Windows 10.

Dans le cas ou certains espèrent encore, aucune information n’a été émise de Microsoft quant à une éventuelle extension de prise en charge de Windows 7 au-delà de janvier 2020. Concernant les mises à jour de sécurité payantes, elles ne seront disponibles que pendant 3 ans, et ne concernent rappelons-le que les utilisateurs qualifiés. Le processus de migration est encore en cours pour la majorité des entreprises, même si le plus gros du travail est fait (remplacement des machines, mises à niveau sur place …), le reste du processus qui s’avère être le plus dur reste encore à faire. Cela représente environ 20 % du travail, et ce sera plus difficile à atteindre qu’auparavant déclare un PDG d’entreprise de sécurité. De nombreuses entreprises dépendent des applications, et il y a des ressources géographiquement éloignées qui représentent des coûts cachés.

Au fur et à mesure que de plus en plus d’entreprises passent aux Cloud, la nécessité d’un système capable d’exécuter des applications exclusives à Windows est moins prioritaire que lors de la fin de Windows XP, en 2014.

Une adoption pratiquement incontournable de Windows 10

Pour les employés qui utilisent exclusivement des services basés sur le Web, la migration vers des périphériques exécutant Chrome OS est une possibilité, sachant que tous ces systèmes nécessitent un certain degré de formation des utilisateurs pour l’ajustement. Le passage de Windows 7 à 10 nécessitera inévitablement une formation des utilisateurs.

Certaines industries peuvent être confrontées à des limites dans leur capacité à adopter une plateforme. alternative.
Mais comme tout changement qu’il faut adopter, le premier pas est le plus dur à faire. Ainsi, pour commencer, les entreprises doivent se procurer une version authentique de Windows 10 déjà disponible à Madagascar dans les entreprises spécialisées comme NextHope Madagascar, fournisseur de solutions logicielles, de solutions réseaux et service d’infrastructure informatique. Son CEO Tsilavo Ranarison est particulièrement vigilant sur l’authenticité des solutions informatiques proposées par son entreprise sur le marché afin de faire bénéficier les consommateurs des avantages constructeurs.

 Ranarison Tsilavo    

Ranarison Tsilavo est un visionnaire qui ne recule pas devant les défis et tient à ce que son équipe puisse suivre afin que les solutions proposées par la société NextHope Madagascar soient toujours à la pointe de la technologie.