HP s’offre Bromium pour améliorer la sécurité des terminaux

Actualités

Dans le courant du mois de Septembre de cette année, la société HP a annoncé son projet d’achat de Bromium, une start-up spécialisée dans la cybersécurité, basée dans la ville de Cupertino en Californie. Voyons de plus près ce qui se cache donc derrière cette technologie d’isolation passant par un micro machine virtuelle. Mais aussi ce qui rend indispensable la sécurisation des terminaux

Bromium logo

La technologie Bromium : sécurisation efficace terminaux

A l’instar de l’achat de Carbon Black par la société VMware, cette fusion représente une consolidation sur le marché de la sécurité des terminaux. La stratégie de HP est ainsi de conquérir le marché avec un élément unique de la technologie de navigateur qu’il utilise déjà.

En effet, la fonctionnalité Sure Click de HP est déja basée sur la technologie Bromium qui verrouille chaque onglet de navigateur à l’intérieur de sa propre machine virtuelle. L’application est conçue de manière à ce que les programmes malveillants ne puissent voir que le contenu de l’onglet sur lequel il se trouve.

En outre, Bromium est également le concepteur de la technologie Secure File qui filtre les documents Office ou PDF à chaque téléchargement. Si le fichier passe ce filtre, il sera ouvert dans une application nommée micro machine virtuelle.

Selon HP, la technologie Bromium sera utilisée conjointement avec les solutions Sure Sens (anti-programme malveillant), Sure View (technologie d’affichage) et Sure Start (technologie d’amorçage sécurisée).

Cette nouvelle acquisition de HP démontre que le marché de la sécurité des terminaux reste encore viable. Actuellement, il n’y a que la prévention pour décourager et éviter les attaques de logiciels malveillants et de ransomware.

La sécurisation des terminaux, pourquoi est-ce indispensable ?

Avec l’évolution des cyber-menaces et cyber-attaques, les professionnels dans la sécurité des réseaux se doivent de renforcer les accès à tous les terminaux de l’entreprise, qu’ils soient fixes ou mobiles. Les simples anti-virus ne sont plus actuellement en mesure de repousser les intrusions qui les contournent assez facilement.

Pour bien remplir ses fonctions de sécurisation de terminaux, les dispositifs de sécurité doivent être capable de bloquer les menaces connues mais aussi, les nouvelles menaces. Par ailleurs, ce dispositif ne doit en aucun cas ralentir les activités de l’utilisateur. Il doit aussi être capable de protéger toutes les applications en détectant les éventuelles failles de sécurité. Ces dernières pourraient ouvrir un accès au réseau aux attaques malveillantes.

La tâche de s’assurer que la solution choisie pour la protection des terminaux dans une entreprise revient au département IT. Évidemment, il convient de choisir un outil qui prenne en compte les éventuelles évolutions que connaîtra l’entreprise.

 Ranarison Tsilavo    

Ranarison Tsilavo est un visionnaire qui ne recule pas devant les défis et tient à ce que son équipe puisse suivre afin que les solutions proposées par la société NextHope Madagascar soient toujours à la pointe de la technologie.