La 5G, la prochaine génération des réseaux sans fil et son impact sur les Datacenters traditionnels

Actualités

En associant la 5G aux services cloud, les équipes informatiques peuvent rationaliser l’infrastructure des datacenters. L’engouement pour la 5G, la prochaine génération de réseaux sans fil, ne cesse de s’accélérer, avec un flux incessant d’annonces de la part des opérateurs, des fournisseurs de services de communication, des fabricants d’équipements et des organismes de normalisation. Il ne fait aucun doute que la technologie 5G est très prometteuse, offrant des avancées majeures en matière de vitesse de transfert de données, de latence, de connectivité, de capacité, de fiabilité et de mobilité.

réseau 5G

Les services informatiques anticipent sur l’utilisation de la 5G

De plus en plus de responsables informatiques commencent à planifier la 5G, notamment en déterminant son impact sur l’architecture de leur data center, leurs stratégies d’approvisionnement et les solutions qu’ils vont déployer. On peut penser à juste titre que les services informatiques verront en premier dans cette technologie la capacité d’accélérer l’élimination d’un grand nombre de serveurs, de stockage et de matériel réseau de leurs Datacenters. Cette combinaison offre un accès flexible à l’infrastructure en tant que service, tout en libérant les services informatiques de la gestion gourmande en ressources de l’infrastructure centrée sur le matériel. En attendant, l’équipe de Ranarison Tsilavo vous conseillera sur l’infrastructure réseau qui conviendra le mieux à votre entreprise.

Déjà considérable, le nombre d’organisations qui utilisent des services et des technologies favorables au Cloud Computing ne cesse d’augmenter. Les modèles de cloud public, privé et hybride et la richesse des services de Cloud Computing offrent aux équipes informatiques la flexibilité nécessaire pour exécuter les applications et les charges de travail là où elles sont le plus utiles. La contribution de la 5G, quant à elle, est d’éliminer les problèmes de latence qui affectent les réseaux WAN, en accélérant la connectivité sans fil aux ressources en nuage, ainsi que le transfert de données et les taux de téléchargement.

Mais des questions restent encore sans réponse avant de passer au 5G

En commençant par quand est-ce que les opérateurs seront en mesure d’offrir aux organisations des capacités, une couverture et des services 5G que la technologie 4G LTE ne peut offrir ? Du côté de l’achat, quand les cas d’utilisation seront-ils suffisamment convaincants pour convaincre les entreprises de passer à la 5G, en particulier lorsqu’elles obtiennent encore une bonne traction avec la 4G LTE ?

Effectivement, à ce stade, on a encore beaucoup de « Si » avec la technologie 5G. On n’en connait pas encore les réels avantages, et à ce jour aucune norme n’a encore été établi à ce sujet. De ce que l’on sait, les opérateurs en sont encore au stade d’essai et essayent encore de trouver comment utiliser le réseau sans fil 5G. Dans un premier temps, la 5G s’appuiera sur la 4G LTE, que le personnel informatique a utilisée efficacement pour obtenir certaines des fonctionnalités que la 5G est conçue pour offrir.

5G imposera des stratégies de gestion des données

Étant donné le rôle potentiel de la 5G dans l’alimentation des initiatives en matière d’IoT, d’intelligence artificielle et d’analyse avancée, les organisations qui mettent à niveau auront également besoin d’une stratégie de gestion des données mise à niveau. Les entreprises devront être en mesure de tirer des informations exploitables à la volée à partir des données volumineuses qu’elles généreront, non seulement pour justifier leurs investissements, mais aussi pour faire progresser leurs objectifs commerciaux.