Microsoft acquiert Cycle Computing et renforce sa position dans le Cloud

Actualités

Avec le rachat de Cycle Computing, Microsoft franchit un nouveau palier, elle étoffe les services de calcul haute performance sur Azure. La firme de Redmond a précisé qu’elle continue à supporter Amazon Web Service et Google Cloud Platform.

Cycle Computing : un joli coup pour Microsoft

cloud microsoft cycle computing

Depuis sa création en 2005, Cycle Computing s’est forgé une solide réputation dans le domaine de l’informatique haute performance. Ses solutions performantes optimisent les ressources disponibles et accélèrent le traitement de données. Ses clients peuvent alors administrer des clusters virtuels et de stockage entre des cloud privés et publics.

Cette acquisition vise un objectif précis : démocratiser le HPC. Aujourd’hui, seules les grandes entreprises utilisent ce puissant outil. Pourtant, relever les défis actuels comme la lutte contre le cancer, la sécurisation des véhicules ou encore le développement de l’intelligence artificielle requiert l’exploitation de données massives, une plus grande capacité de traitement est donc nécessaire. Jason Stowe, le PDG de Cycle Computing est ravi, la combinaison des deux technologies déboucherait sur un produit encore plus performant.

Comment Microsoft va-t-elle gérer les clients de Cycle Computing ?

Les clients de Microsoft utilisaient déjà les solutions de Cycle Computing sur la plateforme Azure. D’autres fournisseurs tels que Google et AWS exploitent aussi cette technologie. Pour l’instant, les responsables de Microsoft n’ont pas annoncé de changements majeurs,ils maintiennent la compatibilité avec les autres services de Cloud.

La firme de Redmond évite de se précipiter. En plus de ses concurrents, plusieurs grandes entreprises du Fortune 500 et des services gouvernementaux figurent parmi les clients de Cycle. Si elles ne sont plus satisfaites par les services proposés, elles iront voir ailleurs. Microsoft bénéficie maintenant d’une position stratégique et il est primordial de bien l’exploiter.

En mars dernier, l’équipe de Ranarison Tsilavo CEO de NextHope Madagascar a reçu le trophée de « Meilleur revendeur de solutions Microsoft de l’année 2016 ». Le rachat de Cycle Computing ouvre de nouvelles opportunités à nos clients et va nous permettre d’améliorer nos services.

Source : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-microsoft-acquiert-cycle-computing-pour-democratiser-le-hpc-dans-le-cloud-69086.html

 Ranarison Tsilavo    

Ranarison Tsilavo est un visionnaire qui ne recule pas devant les défis et tient à ce que son équipe puisse suivre afin que les solutions proposées par la société NextHope Madagascar soient toujours à la pointe de la technologie.