Stockage de données externes, quelques critères à prendre en compte

Nouvelles technologies, Ranarison Tsilavo

Sauvegarder les données importantes sur un service de stockage en ligne est une bonne idée, mais en cas de panne de réseau ou non accessibilité d’internet, il est toujours bon d’avoir une sauvegarde à portée de main. C’est à ce niveau qu’interviennent les disques durs externes. Avant de sortir son chéquier, ce ne serait pas un luxe de consulter quelques informations utiles, par exemple en rapport avec la capacité de stockage et la vitesse de transfert, pour faire le choix le plus pertinent dont.

Le meilleur choix de capacité de stockage

C’est un fait, la spécification la plus importante à considérer dans le processus d’achat d’un disque dur externe est la capacité de stockage. Un appareil haut débit avec cryptage et accès à distance n’est utile que s’il dispose d’assez d’espace pour stocker les informations dont on a besoin. Un disque dur externe trop volumineux qui aura plus d’espace libre que d’espace occupé, et qui de plus coutera très cher ne sera d’aucune utilité non plus. On l’aura compris, l’espace de stockage idéal dépend de l’utilisation prévue. Pour un usage relativement limité au transfert de documents et de fichiers multimédias, un périphérique de stockage moyen suffit amplement. Certains de ces périphériques offrent jusqu’à 2 To d’espace de stockage. Sachant que le prix augmente avec la capacité, un utilisateur moyen peut se satisfaire d’un disque de 64Go. Pour des besoins de stockage évolutifs, il existe sur le marché des lecteurs offrant jusqu’à 3 ou 4 To d’espace comme le disque dur externe Maxtor M3 ou encore le disque dur externe Toshiba HDTB330EK3CB, parmi les sélections proposées par l’équipe de Tsilavo Ranarison

tsilavo ranarison disque dur externe

Une vitesse de transfert correcte

Pour les disques externes aussi, la vitesse de transfert est importante. Personne n’a envie d’attendre indéfiniment que le transfert de données s’achève. La rapidité d’un lecteur dépend de la technologie de stockage et du connecteur qu’il utilise. D’une manière générale, les SSD (Solid State Drive), comparés aux HDD (Hard Disk Drive) ont une meilleure vitesse d’exécution, mais on se doute bien que cet avantage demande une contrepartie financière plus importante.

Du côté du connecteur, pour relier le disque externe à un ordinateur, la plupart des lecteurs utilise une interface USB. Parmi les versions les plus récentes, l’USB 3.1 offre des vitesses de transfert jusqu’à 10Gbps ou encore une option encore relativement peu utilisée, les disques externes apte à prendre en charge Thunderbolt 3 offrant une capacité de transfert jusqu’à 40Gbps.

En plus de ces deux éléments, il y a encore à considérer la portabilité, la durabilité ou encore la sécurité qu’offre le disque dur externe, on se penchera dessus prochainement.

 Ranarison Tsilavo    

Ranarison Tsilavo est un visionnaire qui ne recule pas devant les défis et tient à ce que son équipe puisse suivre afin que les solutions proposées par la société NextHope Madagascar soient toujours à la pointe de la technologie.